Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Charif Majdalani sans avoir jamais osé le demander

Charif Majdalani répond aux questions des étudiants de Première année (Lettres françaises – USJ Beyrouth).

Si vous n’aviez pas été professeur, quelle carrière auriez-vous choisie ?

Écrivain. Ou capitaine sur cargo long-courriers.

Si vous étiez un roman, quel en serait le titre et la couleur de la couverture ?

L’Empereur à pied. Parce que j’aime beaucoup marcher et que je suis un grand fan de Napoléon. Une couleur ? Vert Véronèse.

Quel est le héros littéraire que vous détestez le plus ?

Aschenbach dans La Mort à Venise de Thomas Mann.

22790152_1756292244383491_1909641035_o

Quel est le premier livre que vous avez lu ?

Une version abrégée des Lettres de mon Moulin.

À quelle époque littéraire auriez-vous aimé vivre ?

Au XXIe siècle.

La question que vous auriez aimé poser à votre auteur préféré ?

À Marcel Proust. Est-ce qu’il n’aurait pas fallu couper À la recherche du temps perdu en deux afin de conserver la cohérence de l’ensemble des cinq premiers vu que La Prisonnière et Albertine disparue sont deux romans totalement différents des autres ?

Terminez cette phrase “Je regrette d’être devenu enseignant quand…”

Quand j’ai devant moi des étudiants qui me regardent d’un air idiot.

Quel cliché ou stéréotype sur les professeurs de Lettres est totalement vrai ?

Ils s’appellent, entre eux, « Cher collègue ».

22752597_1756292217716827_1867308551_n

Si vous deviez être une chanson, quel serait votre titre ?

« Je suis un soir d’été »

Dans quel pays auriez-vous aimer vivre/naître ?

Au Liban.

Si vous étiez un animal, lequel choisiriez-vous ?

Une girafe.

22810237_1756292177716831_1097063436_o

Si vous aviez pu choisir votre prénom ?

Ghaleb ou Raëd.

Quel est le plus grand défaut d’un étudiant selon vous ?

Il passe son temps à tapoter sur le clavier de son téléphone !

Vous préférez lire le matin ou le soir ? Dans votre lit ou dans un fauteuil ?

Assis, sur mon balcon, aussi bien le matin que le soir.

22790980_1756292157716833_828863274_o

Dans votre enfance, vous étiez plutôt Charles Bovary ou Jean-Paul Sartre ?

Ni l’un ni l’autre.

Quel mot désuet/oublié aimeriez-vous faire revivre ?

Mazette !

Quel livre vous a donné envie de vous révolter ?

L’Homme Révolté.

Votre personnalité en trois verbes :

 

 

Au département de Lettres françaises, à Beyrouth, Charif Majdalani assure les cours suivants :

Licence

*Histoire littéraire : les XIXème et XXème siècles

*Littérature comparée III : intertextualités

*Poésie II : la poésie au XXème siècle

Master

*Roman III : problématiques du roman contemporain

*Séminaire de méthodologie

*Le Théâtre : théâtre et vie civique

*L’Écriture de l’éloge

Doctorat

Séminaire de recherche: le champ littéraire mondial

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :