Tout ce que vous avez toujous voulu savoir sur Nayla Tamraz sans avoir jamais osé le demander

Nayla Tamraz répond aux questions des étudiants de Première année (Lettres françaises – Beyrouth)

Si vous n’étiez pas professeur, quelle carrière auriez-vous choisie ?

Je ne suis pas uniquement professeur : j’écris, je suis critique d’art, j’écris des livres, je suis curatrice d’exposition, je suis beaucoup de choses…Je n’ai donc pas besoin de choisir. Je suis par définition quelqu’un de très multiple.

Votre personnalité en trois verbes.

Ouvrir, construire, grandir.

Si vous étiez un roman, quel en serait le titre et la couleur de la couverture ?

Histoire de l’Entre-Deux. La couleur : blanche. Blanche comme une page blanche sur laquelle tout est encore possible.

Quel est le héros littéraire que vous détestez le plus ?

J’ai cette tendance naturelle à être très tolérante. Ce n’est pas un héros qu’on déteste mais qu’on aime moins : Rastignac.

Quel est le premier livre que vous avez lu ?

L’Arrache-cœur de Boris VIAN.

À quelle époque littéraire auriez-vous aimer vivre ?

La mienne, la nôtre. Je suis passionnée du contemporain.

24257589_1801768699835845_811546751_n

La question que vous auriez aimé poser à votre auteur préféré ?

“Comment tu as fait?”

Terminez cette phrase “Je regrette d’être devenu enseignant quand…”

Je ne regrette pas d’être devenue enseignante. Quand je ne vois pas de passion dans le regard de mes étudiants, à supposer que je devais regretter.

Quel cliché ou stéréotype sur les professeurs de Lettres est totalement vrai ?

Vrai ? Ils vivent dans une tour d’ivoire.

Si vous deviez être une chanson, quel serait votre titre ?

Un Homme et une Femme de Francis LAI. C’est le générique du film de Claude LELOUCH.

Si vous deviez être un personnage mythologique…

Athéna

Quel livre vous a donné l’envie de vous révolter ?

Dans quel pays auriez-vous aimer vivre/naître ?

Le Liban.

Si vous étiez un animal…

Un cheval.

Si vous aviez-pu choisir votre prénom ?

J’aurais choisi le mien.

Quel est le plus grand défaut d’un étudiant selon vous ?

Il n’y a pas un étudiant, il y a des étudiants. Ce qui rend d’emblée ma réponse impossible.

Vous préférez lire le matin ou le soir ? Dans votre lit ou dans un fauteuil ?

En weekend, j’aime bien lire le matin ; et en semaine, le soir. Dans un lit ou dans un fauteuil.

Dans votre enfance, vous étiez plutôt Charles Bovary ou Jean-Paul Sartre ?

J’étais pas mal Jean-Paul SARTRE.

Quel mot désuet aimeriez-vous faire revivre ?

« Nonobstant » qui veut dire néanmoins.

À Beyrouth, Mme Nayla Tamraz est responsable du Master Critique d’art et Curatoriat. Elle assure les cours suivants au département de Lettres françaises :

Licence

*Roman II : le XXème siècle

*Analyse de l’image picturale

*L’Art moderne

*Introduction à la culture contemporaine

Master

*Littérature et peinture

*Le Roman contemporain libanais et l’Histoire

*La Notion de modernité

Master Critique d’Art et Curatoriat

*L’Art au Liban, de 1880 à 1990

Doctorat

*Séminaire de méthodologie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :