La Nuit sacrée, Tahar Ben Jelloun

« Ce qui emporte c’est la vérité » ou la Chari‘a, la Tarîqah et la Haqîqah.         La flamme fervente du mystère ne s’est pas été éteinte dans L’Enfant de sable (1998) de Tahar Ben Jelloun. La descente vertigineuse aux enfers du mensonge social le plus aberrant, délirant et écrasant  n’a cessé de projeter son... Lire la Suite →

La Mise à mort du cerf sacré, Yórgos Lánthimos

          Steven (Colin Farrell), chirurgien cardiologue, est un pur produit du rêve américain: archétype de la réussite sociale, cumulant superbe carrière, cottage propret de banlieue bourgeoise et montres de luxe. Rien ne semble pouvoir troubler l'équilibre régissant son univers et celui de sa petite famille. Rien, si ce n'est la présence de Martin (Barry Keoghan),... Lire la Suite →

D’après un drame vécu

Vous vous souvenez de toutes les références littéraires mentionnées par Delphine de Vigan dans D’après une histoire vraie, et de toute la réflexion sur la littérature et son « petit fait vrai » que mène l’auteure par l’intermédiaire de son propre texte (métatextualité, pour les petits jargonneux) ? Eh bien vous avez meilleure mémoire que Roman Polanski.           ... Lire la Suite →

Créatures d’un jour, Irvin YALOM

Et Dieu dans tout ça ? Qu'un auteur se mette en scène comme écrivain cité dès les premiers mots de son propre récit, l'expérience a de quoi être traumatisante, plus encore quand ce dernier exerce d'abord comme psychothérapeute, cette espèce nouvelle de dasein humain qui use de ses capacités d'analyse pour s'élever au-dessus du commun... Lire la Suite →

Les Tribulations d’un bâtard à Beyrouth, Ramy ZEIN

Nom Prénom Confession Mais elles sont si lointaines les beautés de la terre                    Pour cette pauvre victime, pour cet enfant de guerre.       Il n’est ni drogué, ni athée, ni un Don juan, ni raciste… Brûlé par le feu marmoréen de la guerre civile libanaise dont il a été victime, il finit par enterrer... Lire la Suite →

Au fond de l’eau, Paula HAWKINS

La Rivière des refoulés “Je fais des études de lettres”. Une phrase simple et courte, sujet, verbe, complément, qui, pourtant, donne lieu à maintes réactions, toutes stimulées par un seul phénomène : l’incompréhension. Aux yeux du monde, les étudiants de lettres sont des médiums qui s’amusent à converser avec des spectres, cherchant dans des taches d’encre... Lire la Suite →

Vous connaissez peut-être, Joann SFAR

Le Chien du rabbin Il y a l’état d’urgence. Je sors du commissariat et les policiers en armure me rappellent que tout le monde s’en fout de mes problèmes.             Auteur de bandes dessinées, Joann Sfar est aussi professeur à l’École des Beaux-Arts de Paris. C’est dans son troisième roman qui arrive dans cette rentrée... Lire la Suite →

Les Enfants du Pirée, Kostas MOURSÉLAS

        En Grèce, on ne présente plus Kostas Moursélas, ni La Rousse aux cheveux teints (Βαμμενα κοκκινα μαλλια), roman sulfureux rapidement devenu best-seller, paru en 1989 et ayant fait l’objet d’une adaptation télévisée du même nom.         C’est cette œuvre, parue initialement dans sa version française chez Hatier (en 1996), que les éditions Cambourakis ressuscitent... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :